Marin pêcheur Guadeloupe

OÙ ET QUAND VOIR LES TORTUES MARINES EN GUADELOUPE ?

OBSERVATION EN MER :

Les meilleurs sites pour de l’observation en palmes, masque et tuba sont :

  • Plage de Bouillante: Il faut rechercher les tortues vertes sur les herbiers situés devant la plage, parfois à quelque dizaines de mètre du bord, notamment en face de la plage de Petit Malendure, située juste au nord de la plage principale. Les tortues sont souvent entre les bateaux. Les tortues imbriquées sont à rechercher sur les reliefs (coraux) au nord de la baie. Il suffit de longer la cote.
  • Petite anse de Pointe Noire (sud pointe Ferry) et Anse Caraibes (sud Pointe Noire): ce sont également de bons sites pour observer les tortues marines, vertes sur les herbiers et imbriquées sur les bords de baie.
  • Petite terre: réserve naturelle accessible en bateau sur la journée. Les tortues sont à rechercher dans le lagon (attention aux courants). Ce site permet également l’observation de raies et de jeunes requins (inoffensifs).
  • Avec les clubs de plongée: Les tortues marines sont régulièrement observées lors de baptême ou plongées de différents niveaux. Nous vous invitons à vous renseigner auprès des clubs de plongée.

POINTS PARTICULIERS :

Pour votre sécurité, nous vous conseillons de vous équiper d’une bouée de surface pour que les bateaux puissent vous localiser.

Merci de respecter les animaux en consultant la charte de bonne conduite. En privilégiant une  observation depuis la surface avec des gestes lents, vous ferez de bien meilleures observations que  si vous plongez pour vous rapprocher, au risque de faire fuir les tortues.

 

Tortue Guadeloupe

Tortue Guadeloupe

 

DES ESPÈCES PROTÉGÉES

Au niveau international, la liste rouge des espèces animales menacées de l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature) met en évidence le danger qui pèse sur les cinq espèces de tortues présentes dans les Antilles françaises. La tortue imbriquée est classée en « danger critique d’extinction », qui est le statut le plus menacé (précédant l’extinction).

La tortue verte et la tortue caouanne sont classées en « danger d’extinction », et la tortue olivâtre est considérée comme étant « vulnérable ». La tortue luth est quant à elle classée en « préoccupation mineure » pour la zone Nord Ouest Atlantique, mais est « vulnérable » à l’échelle internationale.

Les tortues marines sont protégées par différentes conventions internationales ratifiées par la France :

  • Convention de Washington(1973) sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES) : Annexe I ;
  • Convention de Bonn(1979) sur la conservation des espèces migratrices appartenant à la faune sauvage (CMS) : Annexes I et II ;
  • Convention de Berne(1979) relative à la conservation de la vie sauvage et du milieu naturel de l’Europe : Annexe II ;
  • Convention de Carthagène(1983) pour la protection et la mise en valeur du milieu marin dans la région des Caraïbes ;
  • Convention de Rio(1992) sur la diversité biologique.

Au niveau national, toutes les espèces de tortues marines des Antilles françaises sont intégralement protégées par l’arrêté ministériel du 2 octobre 1991 en Guadeloupe :

« Art. 1er. – Sont interdits dans le département de la Guadeloupe et en tout temps la destruction ou l’enlèvement des œufs et des nids, la mutilation, la destruction, la capture ou l’enlèvement, la naturalisation ou, qu’ils soient vivants ou morts, le transport, le colportage, l’utilisation, la mise en vente, la vente ou l’achat de spécimens des espèces de tortues marines suivantes :

Tortue luth (Dermochelys coriacea) ;

Tortue caouanne (Caretta caretta) ;

Tortue olivâtre (Lepidochelys olivacea) ;

Tortue de Riddley (Lepidochelys kempii) ;

Tortue à écailles (Eretmochelys imbricata) ;

Tortue verte (Chelonia mydas) ». 

Les peines encourues en cas de non-respect de cette réglementation sont de 15 000 € d’amende et un an d’emprisonnement (Art. L 415-3 du Code de l’Environnement).

En Guadeloupe, les tortues vertes et imbriquées peuvent être observées toute l’année sur les sites d’alimentation. Réseau Tortues Marines de Guadeloupe : www.tortuesmarinesguadeloupe.org

Découvrir la Guadeloupe en location de voiture

Les commentaires sont fermés.